Soldes d'été ♡ des prix doux sur une sélection d'articles Soldes d'été ♡ des prix doux sur une sélection d'articles
· ·

5 asanas pour réduire l’anxiété et la déprime hivernale

· ·

 

C’est l’hiver, les températures sont basses et la nuit tombe vite. Difficile de prendre l’air et de se changer les idées… Tout cela joue vraiment sur le moral, nous nous sentons vite stressées et nerveuses. S’il n’y a pas de formule magique, le yoga peut tout de même vous aider. 

En effet, il a été prouvé que pratiquer le yoga aide à réduire le stress et à apaiser l’esprit, les douleurs physiques et même les insomnies. Voici quelques asanas simples à réaliser chez soi pour faire fuir la déprime hivernale : 

  • Balasana ou la posture de l’enfant : réputée pour apaiser les douleurs au dos, améliorer la digestion et réduire le stress, cette posture est idéale pour affronter l’hiver lorsque l’on se sent fatigué. D’abord à quatre pattes, déposez votre fessier sur vos talons, puis votre front au sol. Vos bras viennent alors s’allonger devant vous, les paumes peuvent ainsi se reposer à plat sur le tapis de yoga. C’est une posture d’introspection, apaisante et relaxante, qui détend les muscles des chevilles, ainsi que des cuisses, en profondeur.
  • Vrikshasana ou la posture de l’arbre : cette position repose sur l’équilibre, elle nous aide ainsi à nous concentrer et à davantage vivre dans le moment présent. Cette asana est un très bon remède pour oublier nos petits tracas du quotidien, ainsi que le stress le temps d’un instant. Debout sur votre tapis de yoga, les pieds parallèles, fixez du regard un repère devant vous. Prenez conscience du poids de votre corps sur vos pieds, puis, tout en maintenant votre équilibre, basculez le poids de votre corps sur votre jambe gauche, et ramenez votre jambe droite pliée. Celle-ci peut s’appuyer contre votre cheville, votre mollet, ou votre genou, selon votre niveau. Grandissez-vous et prenez alors conscience de votre enracinement. C’est par votre concentration qu’il est alors possible de tenir cette posture, sans perdre l’équilibre. 
  • Viparita Karani ou la posture de la demi chandelle : celle-ci détend les jambes et vous aide à trouver le sommeil, on parle ici de posture "réparatrice". Couchée au sol, bien installée sur votre tapis, prenez une grande respiration. Basculez alors vos jambes sur le mur face à vous. Celles-ci doivent être bien droites, de manière à ressentir l'étirement en profondeur. Fermez vos yeux et laissez votre corps se détendre.
  • Marjariasana ou les postures du chat et du chien : ces deux asanas se pratiquent alternativement. Réputées pour détendre la colonne vertébrale et le dos, ces postures permettent de se débarrasser de la rigidité après une journée passée au bureau ou en télétravail. À quatre pattes, prenez soin à bien aligner vos mains et vos genoux sur votre tapis. Le regard tourné vers le sol, inspirez tout en arrondissant la colonne vertébrale, puis expirez en arrondissant le dos, à la manière d’un chat en train de s’étirer. Le regard doit être tourné vers votre nombril. Répétez cet enchaînement autant de fois que vous le souhaitez, pour bien détendre les muscles de votre dos. 
  • Pranayama : on peut terminer cette petite routine par des exercices de respiration. Le premier exercice consiste à alterner le souffle : inspirez dans votre narine droite, tout en bloquant votre narine gauche en appuyant avec votre doigt. Retenez votre souffle pendant quelques secondes, avant d’expirer avec votre narine gauche, tout en bloquant celle de droite. Répétez cet enchaînement autant de fois que nécessaire. Ce petit exercice de respiration alterné permet ainsi de réduire le stress et de détendre le corps. C’est un exercice intéressant à adopter à la fin de sa routine de yoga.  

Adoptez cette routine de yoga au moins une fois par semaine peut ainsi vous aider à faire face au froid de l’hiver. La douceur de nos tapis de yoga Bonjour Mantra, comme le tapis Bloom ou le tapis Hortense, vous permet également d’adopter une pratique cocooning et éco friendly directement de chez vous, bien au chaud. 

Texte par Apolline Gogé